Baisse des prix de l’immobilier / Crédit : les banques françaises devraient tenir le coup !

Publié le mercredi 25 avril 2012,
par FT

Immobilier / Crise du crédit : Les banques françaises sont en mesure de supporter une baisse des prix sur le marché de l’immobilier, rapporte mardi une étude de l’agence d’évaluation financière américaine Standard and Poor’s.

2
0
0
0

France : les banques peuvent supporter une baisse des prix de l’immobilier (S&P) :

Les banques françaises sont en mesure de supporter une baisse des prix sur le marché de l’[a[immobilier]a], rapporte mardi une étude de l’agence d’évaluation financière américaine Standard and Poor’s.

Selon S&P, la baisse des prix de l’immobilier en France est attendue autour de 15% en 2012/2013.

"Les crédits à l’habitat aux ménages français que les banques ont dans leur bilan sont globalement de très bonne qualité et nous ne prévoyons pas de hausse significative des besoins de provisionnement à ce titre en 2012/2013, dans notre scénario de correction modérée des prix", indique S&P.

Selon l’agence d’évaluation financière, le prêt immobilier va rester une activité "stratégique" pour les banques malgré l’entrée en vigueur progressive à partir de 2013 des nouvelles normes de Bâle III, qui leur imposent des ratios de fonds propres durs (capital social et bénéfices mis en réserve) égauxà au moins 7% de leurs engagements.

Standard&Poor’s escompte une baisse de 20%à 30% du flux de nouveaux crédits en 2012 par rapport à l’an passé. Son poids sur la marge des établissements serait toutefois compensé par une hausse des taux d’intérêt.

Elle anticipe donc un "atterrissage en douceur" du marché immobilier, jugé "surévalué", grâce à une restriction "modérée" de l’offre de crédit.

Selon S&P, une baisse plus marquée et prolongée des prix n’est pas à exclure mais elle ne l’envisage pas à ce stade, "compte tenu des facteurs structurels de soutien des prix, en particulier la persistance d’un excès de demande de logement sur l’offre".