Crédit immobilier de France : une aide d’urgence accordée par l’Etat

Publié le lundi 3 septembre 2012,
par FT

Le gouvernent vient d’accorder une aide d’urgence au Crédit immobilier de France qui est aux portes de la faillite...

2
0
0
0

Crédit immobilier de France : une chute prévisible

En difficulté , le Credit immobilier de France (CIF) avait déjà été bien ecorné par des dégradations succcesives des agences de notations. Le feuilleton est desormais bien fini. Sous la menace d’une crise de liquidité, Le Crédit immobilier de France a demandé l’aide de l’Etat en urgence.

En effet , le CIF qui accorde des crédits aux particuliers ne collecte aucun dépôt contrairement aux autres organismes de crédit et aux banques. Difficle donc de faire face à la baisse des demandes de crédits et aux nombreuses demandes de remboursements anticipés suite à l’abaissement de sa note par l’agence de notations Moody’s.

Après une recherche infructueuse d’un repreneur cet été, la banque s’est finalement résolue à demander l’aide de l’Etat pour faire face à une situation critique.

Suite au conseil de crise qui s’est déroulé vendredi, l’Etat a donné une réponse favorable à la demande du CIF, ne pouvant pas laisser couler un émetteur aussi important (plus de 30 milliards d’euros d’emprunts).

Crédit immobilier de France : une aide sous conditions

La garantie de l’Etat s’appliquera dès la première échéance de ce lundi, à hauteur de 4,7 milliards d’euros et la garantie totale devrait être beaucoup plus élevée selon Bercy. Le quotidien Les Echos l’évalue d’ailleurs à plus de 20 milliards d’euros.

Ce sauvetage est soumis à certaines conditions :

- La démission du PDG, claude Sadoun, qui a d’ores et déjà quitté ses fonctions à l’issue de la reunion de crise vendredi. Bercy s’attend d’ailleurs "à ce que l’ancien dirigeant du CIF renonce à toute indemnité de départ".

- La mise sous tutelle du CIF, qui ne pourra donc prendre aucune décision sans en référer au gouvenrment.

Pour le moment, une nationalisation n’est pas à l’ordre du jour, mais le CIF devrait être gérer en extinction, c’est-à-dire qu’il n’octroiera pas de nouveaux prêts.

Crédit immobilier de France : une aide d’urgence accordée par l’Etat crédit immobilier, pret immobilier, Moody’s Super Livret