Crédit : Les Français n’ont jamais aussi peu emprunté depuis 25 ans

Publié le mercredi 30 janvier 2013,
par FT

Crise oblige, les Français sont plus prudents. La proportion de crédits détenus n’a jamais été aussi faible depuis 25 ans. Les banques sont elles-aussi de leur côté plus restrictives. Enfin, la loi sur le crédit à la consommation a largement ralenti ce marché. Détails

2
0
0
0

France : recul de la part des ménages détenant un crédit en 2012 :

La part des ménages français détenant un crédit, qu’il s’agisse d’un [a[crédit immobilier]a] ou d’un [a[crédit à la consommation]a], a de nouveau reculé en 2012 et a atteint son plus faible niveau depuis 25 ans, selon une étude Sofres pour la Fédération bancaire française diffusée mardi.

Selon l’Observatoire des crédits aux ménages, 48,6% des ménages détenaient un crédit fin 2012, soit une baisse de 0,8 point par rapport à 2011.

31,4% des Français détiennent un prêt immobilier

Dans le détail, ils étaient 31,4% à détenir un prêt immobilier et 27,6% à rembourser un crédit à la consommation. Dans ce dernier domaine, il s’agit de la plus faible proportion depuis le début des années 2000, un phénomène lié en partie à l’entrée en vigueur de la loi Lagarde sur le crédit à la consommation.

"Avec la crise, les ménages sont devenus plus prudents", a également relevé Michel Mouillart, professeur d’économie à l’université de Paris-X Nanterre, lors d’une conférence de presse.

Une prudence qui se retrouve aussi dans leurs intentions de recours aux crédits : ils sont 4,1% à envisager de contracter un crédit immobilier d’ici l’été 2013. En matière de prêt à la consommation, leur part descend à 3,5%.

"En 2013, la diffusion des crédits devrait encore se réduire et principalement sous l’effet du recul rapide de la production des crédits immobiliers", a anticipé M. Mouillart.

Toutefois, a-t-il souligné, malgré le recul des transactions sur le marché de l’immobilier, la part des ménages détenant un crédit pour l’accession à la propriété est la plus élevée depuis le début des années 2000, à 23,7%.

En termes d’usages, la destination des crédits à la consommation a peu évolué au fil des ans, l’acquisition d’une voiture ou d’une moto restant majoritaire devant l’achat d’un bien d’équipement de la maison (meuble, électroménager...).

L’étude a été réalisée en novembre 2012 par voie postale auprès d’un échantillon représentatif de 13.000 ménages, dont 9.897 ont répondu dans les délais.

Crédit : Les Français n’ont jamais aussi peu emprunté depuis 25 ans banque, Immobilier, finance, crédit immobilier, Consommation Super Livret