Déficit budgétaire : des solutions pour économiser en 2012 ?

Publié le mardi 26 juillet 2011,
par JG (avec AFP)

Gilles Carrez, rapporteur du Budget, présentera mercredi ses propositions pour économiser 5 milliards d’euros pour le budget 2012. Détails....

2
0
0
0

Des propositions pour économiser jusqu’à 5 milliards d’euros

Gilles Carrez (UMP), le rapporteur du Budget à l’Assemblée nationale, devrait présenter mercredi 26 juillet à Valérie Pécresse, la ministre du Budget, ses propositions visant à économiser 5 milliards d’euros pour le budget 2012.

"Je vois Valérie Pécresse demain, ce que je propose c’est de se donner une marge de manoeuvre de 5 milliards d’euros par rapport à ce qui a déjà été décidé pour respecter l’objectif du gouvernement de réduire le déficit public de 5,7% du PIB attendu cette année à 4,6% en 2012", a-t-il indiqué mardi à l’AFP.

Pour se faire, M. Carrez préconise une réduction des dépenses à hauteur de 2 milliards d’euros et la poursuite de la lutte contre les [a[niches fiscales]a] qui devrait rapporter 3 milliards d’euros supplémentaires.

Nouvelle attaque contre les niches fiscales

Le rapporteur du Budget prévoit notamment un nouveau "rabot" de 10% visant "non pas à réduire les taux de chacunes des niches mais l’abattement en bout de course".

A titre d’exemple, un contribuable pouvant déduire 10.000 euros de son impôt sur le revenu ne pourrait plus déduire que 9.000 euros.

Il va aussi prôner, pour l’[a[assurance-vie]a], un "prélèvement au fil de l’eau" de la partie fiscale, comme c’est déjà le cas pour les cotisations sociales.

Il suggère également de mettre fin à certaines pratiques d’optimisations dont bénéficient les plus grosses entreprises.

Une réduction des dépenses "nécessaire"

Côté dépenses, le rapporteur du Budget suggère trois mesures pour économiser deux milliards d’euros. D’une part "équilibrer le bonus malus qui nous coûte 500 millions d’euros". D’autre part "appliquer un rabot à tous les crédits qui vont aux opérateurs de l’Etat" qui font moins d’efforts que les services de l’Etat.

Enfin, Gilles Carrez souhaite réduire les économies redistribuées aux fonctionnaires grâce à la règle du non remplacement d’un départ à la [a[retraite]a] sur deux.

Le gouvernement devrait rendre ses arbitrages vers la fin août en vue de la présentation du budget en septembre.