Finance : 100 milliards d’euros pour sauver l’Espagne

Publié le lundi 11 juin 2012,
par FT

La zone euro joue ses dernières cartes. Si le système bancaire espagnol s’effondre, ce sera tout le système bancaire européen qui plongera inexorablement, pays par pays. Une aide exceptionnelle de 100 milliards d’euros a été débloquée en urgence ce week-end, sans condition... Décryptage

2
0
0
0

Le système bancaire espagnol est au bord du gouffre. Ce week-end, pendant la période de fermeture des places financières, le gouvernement espagnol a confirmé sa demande d’aide auprès de la zone euro. La réponse positive a été l’octroi d’un prêt de 100 milliards d’euros, attribué sans condition.

Espagne : 100 milliards d’euros pour tenter de sauver les banques

Le prêt européen pourra atteindre cent milliards d’euros et sera injecté dans le fonds public espagnol d’aide au secteur bancaire (Frob), qui attribuera ensuite cet argent aux banques qui le demandent. L’Espagne, quatrième économie de la zone euro, a finalement accepté ce plan qui fait d’elle le quatrième pays, après la Grèce, l’Irlande et le Portugal, à recevoir une assistance extérieure.

L’Irlande demande d’ailleurs à ce que les conditions d’octroi de son plan d’aide ne soit plus soumis aux conditions imposées, l’Espagne recevant ce prêt sans la moindre condition. Il faut dire que l’Espagne représente nettement plus dans la zone euro. Mais les problèmes ne vont pas s’arrêter à l’Espagne...

Après l’Espagne, l’Italie dans le collimateur des spéculateurs

Les spéculateurs nous mènent par le bout du nez ! Après l’Espagne, sur la liste des pays à risques, l’Italie arrive à son tour en première place. Rien de plus facile pour les investisseurs que de profiter d’une nouvelle hausse des taux d’intérêts. La crise de confiance actuelle montre combien le système financier international est irrationnel, l’endettement des Etats n’est pas apparu d’un jour à l’autre, mais rien n’y fait...

Zone euro : l’avenir se précisera dimanche

Les opérateurs soulignent aussi que la prochaine étape pour l’avenir de la zone euro se déroulera dimanche, avec les élections en Grèce, cruciales pour le maintien de ce pays au sein de la zone. Une semaine avant ces élections générales grecques, la droite et la gauche radicale semblent au coude à coude.