Livret A : Les banques craignent pour la baisse de leurs commissions

Publié le samedi 22 septembre 2012,
par FT

Avec le relèvement du plafond du livret A, l’Etat devra encore payer davantage aux banques de commissions pour la commercialisation du livret épargne préféré des Français. Les banques craignent néanmoins que le succès du livret A amène l’Etat à réduire ses frais...

2
0
0
0

La hausse du plafond des versements du [a[livret A]a] devrait drainer encore quelques dizaines de milliards d’euros supplémentaires. Les banques, en charge de la commercialisation ainsi que de la gestion des comptes clients du livret A, perçoivent au passage une commission de 0,50% des sommes placées.

L’Etat, le payeur des intérêts, mais également des commissions des banques, perd sur tous les tableaux. Sans aucune rentrée fiscale sur ce livret A, et avec un déficit abyssal à gérer, l’idée de réduire le commissionnent des banques pourrait faire son chemin plus vite que prévu...

Livret A : Pour les banques, le rapport Duquesne sous-estime l’effet du relèvement du plafond

Le rapport Duquesne, commandé par le ministre de l’Economie Pierre Moscovici, "sous-estime les conséquences sur le financement de l’économie" du relèvement du plafond du Livret A et du Livret de développement durable, a estimé vendredi la Fédération bancaire française.

Le gouvernement a déjà acté le relèvement du plafond du Livret A de 25% au 1er octobre et prévenu qu’un autre hausse, d’une ampleur identique, interviendrait d’ici la fin de l’année. Le plafond du Livret de développement durable ([a[LDD]a], ex-[a[Codevi]a]) doit lui être doublé dès le 1er octobre.

Dans un rapport publié jeudi, Pierre Duquesne, ancien conseiller économique de Lionel Jospin, évalue entre 20 et 35 milliards d’euros le montant d’épargne qui échapperait aux banques du fait du doublement du plafond du Livret A et du LDD, souhaité par le président François Hollande.

Pour lui, "ces montants ne sont pas du tout négligeables, mais ils ne sont pas incommensurables. Ils ne sont en aucune manière de nature systémique", c’est-à-dire à même de déstabiliser le système financier.

Ils justifient, en revanche, un étalement dans le temps des futurs relèvements et, préalablement, "une évaluation précise des utilisations de l’épargne réglementée".

Pour les banques, "contrairement à ce qu’affirme le rapport, la hausse des plafonds aura un effet sur la capacité des banques à prêter à leurs clients", selon le communiqué de la FBF.

"Aussi l’étude d’impact détaillée des deux premiers relèvements du plafond (...) proposée par la mission Duquesne est-elle indispensable avant d’envisager d’autres hausses du plafond de ce produit", ajoute la fédération.

Livret A : Vers une baisse des commissions des banques de 0,50 à 0,40%

Les banques s’inquiètent également de la baisse éventuelle du niveau de commission qui leur est versée pour la partie des dépôts du Livret A et du LDD qu’elles apportent à la Caisse des dépôts (environ 65% du total).

M. Duquesne suggère qu’elle passe de 0,50% à 0,40%.

"L’hypothèse d’une baisse de leur commissionnement ne va pas dans le bon sens", alerte la FBF (Fédération des Banques Françaises).

Livret A : Les banques craignent pour la baisse de leurs commissions comparatif épargne, banque, Livret A 2012, plafond de dépôt, doublement plafond Super Livret