Livret A : taux à 1% au 1er août 2014 !

Publié le jeudi 24 juillet 2014,
par Super Livret

Le taux du Livret A au 1er août sera à 1%. Réactions à la baisse historique du livret épargne le plus populaire en France, à tort.

2
0
0
0

Livret A : la fin du livret épargne préféré des Français ?

Le taux de ce livret sera révisé le 1er août à 1%.

M. Noyer, par ailleurs membre du conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), a expliqué qu’un tel repli est logique, au regard des décisions prises récemment par la BCE, notamment l’abaissement de son principal taux directeur à 0,15%.

"Il faut que les taux des dépôts de l’épargne reflètent cette évolution à la baisse", a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse.

"Je ne peux pas, d’un côté, participer à des décisions à Francfort de baisse des taux pour favoriser la reprise de l’activité économique dans l’ensemble de la zone euro et considérer que la France n’a pas besoin de reprise économique et peut s’abstenir de transmettre cette politique", a-t-il ajouté.

De leurs côtés les politiques réagissent, selon leurs intérêts...

- Parti communiste français : "M. Sapin, le ministre +ami de la finance+, a décidé de ramener de 1,25% à 1%, nouveau plus bas historique, le taux d’intérêt du livret A Certes, c’est moins bas que ce que préconisait le gouverneur de la Banque de France (0,75%). Et il est vrai que, à 1 %, le taux servi demeure supérieur à l’augmentation en glissement annuel de l’indice des prix hors tabac, tombé à 0,3 % en juin. Cependant cette faible inflation exprime, surtout, la déficience de l’activité économique due au chômage, aux salaires et traitements insuffisants, à la politique d’austérité aggravée. Nombre d’observateurs parlent désormais d’un risque de déflation, le pire mal que puisse connaître l’économie. Et le calcul expressément fait par l’Élysée et Matignon de tenter de soutenir un peu la demande intérieure, si atone, par une moindre épargne des ménages, au lieu d’une sortie de l’austérité, risque d’accentuer le climat d’insécurité sociale pour nombre de familles aux revenus modestes et moyens, sans du tout relancer la consommation, le logement et la croissance." (communiqué)

- Florian Philippot, vice-président du Front national : "La baisse du taux de rémunération du Livret A décidée par le gouvernement est une nouvelle atteinte grave au pouvoir d’achat des épargnants, et notamment celui des classes populaires et moyennes. En décrétant un taux de rémunération de seulement 1%, le gouvernement suit très précisément, contrairement à ce qu’il prétend, les recommandations de la Banque de France. Nous rappelons ainsi qu’en janvier dernier, Monsieur Moscovici, alorsministre de l’Économie et des Finances, orchestrait bruyamment son refus de voir le taux du Livret A passé à 1%, pour le maintenir à 1,25% et protéger, expliquait-il, +le pouvoir d’achat des épargnants+. Le FN demande en conséquence que le taux du livret A soit rehaussé à un niveau d’au moins 2%." (communiqué)

Livret A : taux à 1% au 1<sup class=er août 2014 !" border="0"/> banque, livret A Super Livret