Livret A : Une collecte record en août pour la niche fiscale préférée des Français !

Publié le mercredi 21 septembre 2011,
par DL (avec AFP)

Livret A : Nouveau record de collecte en août dernier pour le livret A. La différence entre les dépôts et les retraits sur le Livret A a atteint en août son plus haut niveau depuis sept mois, à 2,90 milliards d’euros. Détails...

2
0
0
0

Alors que les finances publiques partent à la dérive, les épargnants tentent de maintenir le cap, et profitent sans retenue du [a[livret A]a], net d’impôt et des [a[prélèvements sociaux]a], avec un nouveau record de collecte en août.

Livret A : La plus forte collecte depuis 7 mois en août, avec un record annuel en vue !

La différence entre les dépôts et les retraits sur le [a[Livret A]a] a atteint en août son plus haut niveau depuis sept mois, à 2,90 milliards d’euros, selon des chiffres publiés mercredi par la Caisse des dépôts (CDC), cette accélération laissant entrevoir la possibilité d’une année record.

Depuis le début de l’année, le total des sommes déposées sur le Livret A a progressé de 15,04 milliards et atteignait 210,4 milliards fin août.

S’il poursuit sur ce rythme, le Livret A pourrait enregistrer en 2011 le meilleur millésime de son histoire.

Le record a étéétabli en 2008, avec une collecte nette de 18,7 milliards sur l’année, l’année 2009 arrivant immédiatement derrière avec 16,5 milliards.

Le taux du Livret A a été revu à la hausse début août, passant de 2% à 2,25%.

Livret A : Une niche fiscale intouchable !

Le livret A représente tous les paradoxes à la française. Alors que la France compte pas moins de 450 [a[niches fiscales]a], le livret A est la plus partagée entre les Français, pas moins de 60 millions de livret A sont ouverts ! Si les politiques tentent timidement de réduire quelques [a[niches fiscales]a] ça et là, difficile de s’attaquer à la niche fiscale par excellence : le livret A. Toucher au précieux livret A serait en effet considéré comme un suicide politique, tellement les Français ont à coeur d’échapper à l’impôt, même modestement.

Livret A : Un rendement pourtant bien faible !

La petite hausse du taux du livret A au 1er août dernier n’en fait toujours pas pour autant un livret attractif. Mais les Français aiment ces paradoxes ! En effet, le [a[placement]a] sur le livret A n’est en rien du bon [a[placement]a], car net d’[a[inflation]a], son taux de rendement est proche de 0, mais l’attrait est ailleurs ! En effet, le seul fait qu’il soit net d’impôt lui donne aux yeux de beaucoup tout son intérêt...

Les épargnants avertis se retournent plus facilement vers les livrets épargne , fiscalisés, mais dont le taux net, fiscalité et prélèvements sociaux déduits est supérieur à celui du livret A. Ces offres, certes éphémères, vont de 4,50% à 6% brut, suivez le guide : Offres livrets épargne