Livret A : Une employée de la Banque Postale soupçonnée de détournement de fonds

Publié le lundi 16 juillet 2012,
par FT

Une employée de mairie de Preixan (Aude), chargée de l’agence postale de cette petite commune entre Carcassonne et Limoux, est soupçonnée d’avoir détourné des fonds de La Poste et d’avoir ponctionné les livrets A de clients, a-t-on appris samedi auprès de l’établissement public et du maire.

2
0
0
0

Aude : l’employée d’une agence postale soupçonnée de ponctionner les livrets A :

Cette femme d’âge mûr est suspendue de ses fonctions depuis le début juin, elle est menacée de radiation, a précisé à l’AFP le maire Daniel Barcelo, sans compter de probables poursuites pénales.

Le quotidien la Dépêche du Midi, évoquant l’affaire samedi évalue le préjudice àplus de 100.000 euros et cite plusieurs cas de clients victimes, dont le possesseur d’un livret fort de 15.000 euros qui s’est rendu compte qu’il "ne restait plus que 6 euros sur le compte".

La direction régionale de La Poste de Languedoc-Roussillon s’est refusée à confirmer ces chiffres mais une porte-parole a indiqué à un correspondant de l’AFP qu"’une enquête interne a permis d’établir qu’il y avait des soupçons d’opérations frauduleuses à l’agence postale de Preixan, une plainte a été déposée une enquête judiciaire est en cours".

"La Poste a découvert au fil de son enquête sur des erreurs de comptabilité qu’il y avait eu aussi des prélèvements d’argent depuis plusieurs années sur les comptes de particuliers", rapporte le maire de Preixan.

"La Poste m’a fait savoir qu’elle ne voulait plus que cette personne travaille pour eux : Je l’ai donc suspendue à titre conservatoire début juin en attendant la décision de la justice et j’ai fait les démarches pour qu’elle soit traduite devant un conseil de discipline de l’administration territoriale", a précisé M. Barcelo.

Livret A : Une employée de la Banque Postale soupçonnée de détournement de fonds banque, enquête, Escroquerie Super Livret