Réforme du Livret A : Aucune urgence, pour ne pas déstabiliser banquiers et assureurs

Publié le mardi 3 juillet 2012,
par FT

La réforme du Livret A, qui prévoit notamment un doublement de son plafond, sera mise en place "au rythme des besoins", a indiqué mardi le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici

2
0
0
0

Livret A : la réforme sera mise en place au rythme des besoins

La réforme du [a[Livret A]a], qui prévoit notamment un doublement de son plafond, sera mise en place "au rythme des besoins", a indiqué mardi le ministre de l’Economie, Pierre Moscovici, avec notamment la préoccupation de ne pas "déstabiliser les acteurs concernés".

Cette réforme, promise parle président François Hollande lors de la campagne électorale, doit mener à un doublement de son plafond, qui passerait de 15.300 à 30.600 euros.

Banquiers et assureurs craignent un transfert d’épargne en cas du doublement du plafond du livret A

D’après les banques, ce serait près de 35 à 40 milliards d’euros de transferts d’épargne vers le livret A qui résulteront de cette réforme. Un coup dur pour les banques et assureurs qui verront une partie de ces sommes s’en aller vers la caisse des dépôts qui centralise 2/3 des encours du livret A. Or les nouveaux critères imposés par la réglementation bancaire impose aux banques de détenir plus de liquidités dans leur compte.

Inquiètes des effets sur leurs dépôts du relèvement du plafond, les banques ont régulièrement rappelé que les ressources issues du Livret A et actuellement disponibles pour la Caisse des dépôts dépassaient aujourd’hui largement les besoins de financement du logement social.

Doublement du plafond du livret A, pour la construction de logements sociaux ?

Cette mesure vise à dynamiser la construction de logements sociaux. Le gouvernement espérait ainsi porter à 150.000 le nombre de constructions par an, contre 110.000 en 2011.

Environ 65% des dépôts du Livret A et du Livret de développement durable ([a[LDD]a]) sont centralisés aujourd’hui à la Caisse des dépôts et servent, pour l’essentiel, à financer le logement social à des taux bonifiés.

M. Moscovici a rappelé que Pierre Duquesne, ancien conseiller économique de Lionel Jospin à Matignon, devait lui formuler, à la rentrée, des propositions concernant cette réforme.

Réforme du Livret A : Aucune urgence, pour ne pas déstabiliser banquiers et assureurs banque, Immobilier, Economie, Livret A 2012, François Hollande, Pierre Moscovici Super Livret